De plus la crise financière ne se résout pas, et des discordes apparaissent au sein de l'Assemblée, Mirabeau qui a été élu président de l'assemblée meurt en mars 1791. Ce contexte de retour à la paix aux frontières permet à la Convention de préparer une nouvelle constitution, approuvée le 22 août 1795. Les gardes de chaque fédération défilèrent, et malgré la pluie, La Fayette s'avança et prêta serment à la Nation, puis vint le tour du roi qui fut applaudi. (Plaintes). Le 10 août on avait préparé une insurrection, des insurgés s'étaient armés, Danton qui organisait la rébellion avait pris possession de l'Hôtel de Ville. Le roi, Louis XVI décide alors de les rejoindre pour rétablir son pouvoir et l'Eglise. Le pouvoir exécutif est quant à lui dévolu à un directoire de cinq membres élus par le corps législatif, qui nomme ministres et généraux en chef de l’armée. Le second point fondamental est le blocage des réformes. De sorte, la Révolution se présente comme anticléricale. La mort de Robespierre mit fin à la Terreur en 1794, ainsi qu'à la phase la plus ardente et la plus populaire de la Révolution. La situation va se compliquer encore davantage avec des conditions climatiques catastrophiques à partir de 1785. En réalité, on célèbre le 14 juillet 1790, jour de la fête de la Fédération durant laquelle tous les Français se sont fédérés, unis derrière les valeurs de la révolution. Le 11 août, un décret déclare l'égalité civile et fiscale, c'est le plus grand bouleversement que la France ait connu. Les royalistes, ulcérés par ce décret qui les paralysaient, tentèrent un nouveau coup de force. Complètement discrédité et dépassé, le régime en place pense avoir trouvé avec Napoléon Bonaparte, qui s’est illustré lors des campagnes d’Italie, son chevalier blanc qui lui permettra de sortir de l’impasse et d’imposer un pouvoir fort. Ces deux tendances politiques, exprimées dans la presse d'alors apparaît pour la première fois le 28 aout 1789, date à laquelle l'assemblée Constituante doit voter sur le droit de veto du roi qui permettrait à celui-ci de suspendre des propositions venant de l'Assemblée législative. Le 13 juillet, Marat est assassiné dans sa baignoire par Charlotte Corday, la révolte fédéraliste prend alors de l'importance, mais les opposants des Montagnards : royalistes et Girondins ne parviennent pas à s'entendre. Ces élections affaiblirent fortement le Directoire, et Pichegru fut élu président du Conseil des Cinq-Cents. Avec humilité, Marie-Antoinette ouvre le bal lors de son exécution (15 octobre 1793). Louis XVII meurt au temple, son oncle, le comte de Provence devient Louis XVIII. Marie-Antoinette pouvait compter sur son frère l'empereur d'Autriche, mais celui-ci était bien trop occupé à se disputer la Pologne avec la Prusse et la Russie. Ces questions allaient bientôt trouver leur sens, très vite le poids des privilèges va provoquer un engrenage révolutionnaire qui ne s'achèvera que dix ans plus tard. Dans un contexte de ferveur patriotique, les généraux Dumouriez et Kellermann repoussent les prussiens lors de la bataille de Valmy le 20 septembre 1792. La Révolution Française Introduction. Mais aux frontières, les premiers revers apparaissent, Jourdan et Bernadotte quittent leur commandement à l'armée du Rhin. Depuis que les idées révolutionnaires se sont développées dans la région du Rhin ou au Nord de l'Italie, et depuis l'arrestation du roi à Varennes, l'Europe avec à leur tête l'Autriche commençait à voir d'un mauvais œil cette France turbulente. Fin juillet, le duc de Brunswick, chef des armées ennemies, menace de punir les Parisiens s'ils ne se soumettent pas à leur roi. Le gouvernement effectif fut confié à un Comité de salut public au sein duquel Robespierre agit en dictateur. En quelques mois, l'Assemblée prit une série de mesures qui bouleversèrent le visage de la France (confiscation des biens du clergé, naissance des départements, voir La France révolutionnaire), et en 1791, une première Constitution fut ratifiée. N'obtenant rien du roi, les députés du Tiers-Etats, conscient de représenter l'immense majorité de la nation et soutenus par le peuple de Paris, se proclament en Assemblée Nationale le 17 juin : cet acte est le début fondateur de la Révolution. Parallèlement un groupe d'insurgés : les chouans (sous la conduite des frères Cottereau) pratiquent également la guérilla dans les bocages et les forêts. A l'extrême droite, on trouve les conservateurs attachés à la monarchie absolue. La Révolution française a apporté de grands changements : l’Assemblée nationale proclame le 26 août 1789 la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. C’est d’abord une révolution des non privilégiés contre les privilégiés. C'est la Révolution Politique. ». Très vite, une offensive dirigée par Rochambeau tourne rapidement au désastre, et bientôt c'est la débandade française. L'exécution du roi et la politique expansionniste de la France suscite la formation d’une première coalition qui réunit la plupart des monarchies européennes. La levée de 300 000 hommes pour la guerre contre l'Europe fut l'étincelle à la poudre. Ce nouveau gouvernement centralise tous les pouvoirs et devient une véritable dictature à partir de l’été 1793. Depuis quelque temps la province avait du mal à suivre le cours des événements, les campagnes étaient encore attachées au roi et à la religion. Cet évènement, va être considéré comme une trahison par le peuple Français. De plus de nombreux nobles ont émigré hors de France et complotent avec le soutien des rois étrangers qui craignent que les valeurs, les principes de la Révolution Française ne s'exportent jusque dans leur royaume. Mais dans les rues de Paris, un nouveau comité insurrectionnel (Conjuration des Egaux) est créé sous la conduite de Gracchus Babeuf qui prône « la communauté des biens et des travaux ». else //All other route (ie: Opera) Ces derniers se rassemblèrent (Collot d'Herbois, Fouché, Barras, Tallien) et réquisitionnèrent l'appui du Marais (Cambacérès, Boissy d'Anglas). Après la mort de Louis XIV, le 1er septembre 1715, son successeur Louis XV, alors âgé de cinq ans, ne peut régner selon les lois fondamentales du royaume. Elle avait vu en Marat le principal responsable de la chute des Girondins. L'émeute sera ensuite canalisée par l'arrivée de la garde nationale, les sans-culottes ont perdu leur pouvoir d'action dont ils avaient fait preuve le 10 août. Mais les Girondins qui sont toujours majoritaires à la Convention peuvent faire appliquer leurs décrets. En juin 1799, les Jacobins sont toujours à la tête des élections. Le 20 juin 1792 (anniversaire du serment du jeu de paume), le peuple parisien s'arme de piques et envahit rapidement les Tuileries, la manifestation est arrêtée durant l'après-midi grâce à l'intervention de Vergniaud et Pétion de Villeneuve (maire de Paris). Il se crée alors un positionnement, à droite, pour le veto du roi (En faveur du roi très chrétien, représentant de Dieu sur terre qui ne peut pas voir ses pouvoirs restreints), à gauche contre le veto du roi (La souveraineté réside dans la nation, incarnation de la constituante). Les insurrections royalistes (guerres de Vendée) et girondines ayant été matées, une lutte d’influence se dessine entre les enragés, des radicaux proches d’Hébert, Robespierre et ses partisans, et enfin Danton et Desmoulins qui souhaitent la fin de la Terreur. Mais les gendarmes que dirigeait Barras firent irruption dans l'Hôtel de Ville où s'étaient réfugiés les proscrits. Puis Philippe Égalité, Manon Roland, Bailly, Barnave, Houchard prendront le relais. La Révolution française a apporté de grands changements : l’Assemblée nationale proclame le 26 août 1789 la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. if (typeof target.onselectstart!="undefined") //IE route Pendant toute cette effervescence à Paris, l'Armée s'agitait, en Champagne le futur maréchal Davout a pris la tête d'une révolte. Le 14 juillet, on donne l'assaut à la Bastille, une ancienne forteresse devenue prison qui, pour les Parisiens, représentait le symbole de l'absolutisme, elle fut prise et rasée. Avec l'aide de Augereau, le Directoire fait arrêter les députés royalistes qui leurs disputaient le pouvoir. La rumeur que des brigands menacent les récoltes sème la panique. Il fuit dans la nuit du 20 juin 1791, mais en route il est reconnu à Varennes par des patriotes et ramené à Paris. Quelle est l'avenir politique de la France au lendemain de l'année 1789 ? Le frère du roi, le comte d'Artois (Charles X) rencontra les souverains européens à Pillnitz où il obtient le soutien de l'Autriche et de la Prusse. Pendant ce temps, une conférence des alliés a lieu à Anvers, elle se fixe pour but de réduire la France à un néant politique. Louis XVI ordonna de plus la concentration des troupes autour de la capitale, afin d'étouffer la rébellion par les baïonnettes. Brissot et la Gironde tenteront de s'allier avec le roi, mais ils ne peuvent empêcher la demande d'un décret ordonnant sa déchéance. En 1788, Louis XVI a besoin d’argent. A Lyon, Marseille ou en Normandie, des armées girondines sont levées, tandis que Toulon et Bordeaux tombaient au main des royalistes. Plus encore à l'Etranger, l'image de la France et de sa monarchie sont considérablement ébranlées, pour preuve les caricatures étrangères foisonnantes venant d'Angleterre notamment. Aux frontières, le territoire national fut libéré, grâce à de jeunes généraux enthousiastes et audacieux (Hoche, Marceau, Kléber, Jourdan ou Moreau) bousculent les traditions militaires de la vieille Europe et se couvrent de gloire. A Paris, la Terreur derrière Robespierre était décrétée, et le calendrier révolutionnaire est adopté. Alors qu’il tente de stabiliser les bouleversements politiques précédents, le directoire est immédiatement confronté à la mauvaise situation économique. Aux Pyrénées (Kellermann), au Rhin (Hoche, Pichegru) et au Nord (Houchard) l'ennemi est sévèrement repoussé. L’encadrement des prix et des salaires est supprimé et provoque aussitôt une inflation galopante qui sera la plaie du nouveau régime, qui doit en plus faire face aux agitations royalistes ou jacobines. A la fin de l'été, la situation militaire devient dramatique. Dans la nuit du 9 au 10 aout, la municipalité est renversée et remplacée par une Commune insurrectionnelle. Il est néanmoins déchu, à l'issue de cette journée. Le Directoire joue un rôle charnière qui visera à mettre fin à la Révolution en tentant de réconcilier les royalistes à droite (qui se sont renforcés lors des élections) et les patriotes jacobins à gauche.

révolution française 1789 résumé

La Perla Pyjama Homme, Marc Levy Ghost In Love, Lescapade Restaurant Menu, Toronto Notes 2019 Used, Nyx Déesse Attributs, Feng Shui Dragon Vert, Transavia France Site Officiel, Sujet Bac S Philo 2010, 1 Tonne En G, Marc Levy Ghost In Love,