Il devient ainsi le premier joueur de moins de 20 ans à battre le Suisse depuis 2006, succédant ainsi à Andy Murray (à Cincinnati), et avant lui Rafael Nadal (à Rome)[16]. À la fin de la saison, il est le plus jeune joueur dans le top 100 mondial et reçoit l'ATP Award de la Révélation de l'année. Il se qualifie pour les demi-finales en battant pour la première fois l'Australien Nick Kyrgios (6-4, 6-3) à sa 3e tentative[52], et à nouveau Kevin Anderson en deux manches (7-5, 6-4)[53]. C’est un record pour un joueur de tennis. Ils sont jeunes, très talentueux et vont tenter de bousculer les cadors/trentenaires du tennis mondial que sont Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic. En demi-finale, il bat l'Italien Matteo Berrettini, tombeur de Dominic Thiem en un peu plus d'une heure (6-3, 6-4) et retrouve, pour sa 6e finale en Masters 1000 (et 18e en carrière[136]), le Russe Daniil Medvedev. Il défie en finale le 2e mondial et tête de série numéro 1, Rafael Nadal[92]. Pour la défense de son autre titre au Masters du Canada, Zverev commence tranquillement son tournoi en battant Bradley Klahn et Daniil Medvedev, avant de tomber en quart de finale face à Stéfanos Tsitsipás (6-3, 611-7, 4-6) dans un match intense de 2 h 27 de jeu, après avoir servi pour le match à 5-3 dans la seconde manche et en ayant eu deux balles de match[105]. Il fait son retour sur les courts pour la tournée asiatique, avec une mauvaise entame à Pékin. Après deux ans de sécheresse, Djokovic est revenu en force pour s’emparer de quatre des cinq derniers principaux titres. La marque de bagages a rejoint Crédit Suisse, Mercedes-Benz, Rolex, Moet & Chandon, Barilla et bien d’autres à la table des sponsors de Federer. Enfin au Masters de Shanghai après avoir bénéficié de l'abandon d'Aljaž Bedene, il s'incline en huitième (6-3, 65-7, 4-6) face à Juan Martín del Potro. Il se débarrasse ensuite sans problèmes du jeune Canadien Denis Shapovalov (6-4, 6-1) en 57 minutes pour s'offrir une nouvelle finale en Masters 1000[85],[86]. Avant de perdre en huitième contre Jo-Wilfried Tsonga (7-64, 2-6, 5-7) alors qu'il menait 5-3 dans l'ultime manche, perdant cette rencontre à l'expérience au point de fracasser ses deux raquettes par frustration[22]. En salle à l'Open de Bâle, il atteint le dernier carré en sortant Roberto Bautista-Agut en quart de finale, mais tombe contre un surprenant et performant Marius Copil (3-6, 7-66, 4-6)[111]. Mais il s'incline (4-6, 5-7) au tour suivant en quart contre Damir Džumhur en forme ce mois-ci. Il commence ensuite le 17 avril le Masters de Monte-Carlo, premier Masters 1000 sur terre battue. Dans la foulée, il remporte l'Open d'Australie 2014 toujours en simple garçons en battant l'espoir américain Stefan Kozlov en finale. Alexander Zverev commence son année à la Hopman Cup avec Andrea Petkovic. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire. Opposé à l'Argentin Federico Delbonis, il a encore besoin de trois sets pour s'imposer (7-5, 66-7, 6-3). Opposé à l'Autrichien Dominic Thiem, il cède en quatre sets disputés (3-6, 6-4, 7-63, 7-64)[140]. En finale, il affronte le dernier vainqueur de l'US Open, Stanislas Wawrinka 3e mondial, qu'il bat en 3 sets (6-2, 3-6, 7-5) alors qu'il était mené 3-0 dans le set décisif. 5 titres en simple dont 2 Masters 1000 à Rome et à Montréal, entrée dans le top 3 mais déception en Grand Chelem, 2018. Situation au 17 novembre 2020 : Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre. Il sera l’un des visages des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Néanmoins, il reste dans le top 5 des meilleurs espoirs pour Wimbledon 2019. En simple, il s'incline (3-6, 3-6) contre le Belge David Goffin, puis bat Vasek Pospisil (6-4, 6-2) avant de s'incliner à nouveau face à l'Australien Thanasi Kokkinakis (7-5, 64-7, 4-6) dans un match relevé. Il cède en deux sets (3-6, 4-6). Kerber a obtenu des bonus lucratifs de la part de ses sponsors, notamment Adidas, avec son titre de 2018 à Wimbledon et un classement en fin d’année à la seconde position mondiale. À l'Open d'Australie, il passe difficilement au premier tour Robin Haase, où mené deux manches à une, il réussit à inverser la tendance et l'emporter (6-2, 3-6, 5-7, 6-3, 6-2). Puis au tournoi de Halle, il atteint la finale comme l'année précédente en battant son compatriote Philipp Kohlschreiber (6-3, 6-4) au second tour, puis l'Espagnol Roberto Bautista-Agut (66-7, 7-61, 6-1) dans un match compliqué conclu d'une main de fer, et enfin le Français Richard Gasquet, dans un match d'une bonne qualité et d'intensité (4-6, 6-4, 6-3)[44],[45]. En quarts de finale il bat l'Américain Sam Querrey (7-63, 6-2) mais cède en demi-finale face au Grec Stéfanos Tsitsipás (66-7, 4-6). Il vainc ensuite son compatriote Tobias Kamke (0-6, 7-5, 6-3), pour s'offrir le droit d'affronter le 7e joueur mondial David Ferrer dans le dernier carré[5]. La nature universelle de ce sport permet aussi aux marques d’utiliser les joueurs à des fins de marketing partout dans le monde. Alexander Zverev, né le 20 avril 1997 à Hambourg, est un joueur de tennis professionnel allemand. Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal donnent le coup d’envoi de l’US Open de tennis en tant que trois favoris pour remporter le titre ainsi qu’un record du Grand Chelem, soit 3,85 millions de dollars par jour en simple. Halep a gagné un seul événement majeur en 2019, mais quel événement ! Dominik Koepfer est un joueur de tennis allemand, né le 29 Avril 1994. Il s'incline en demi-finale contre le tenant du titre, le Géorgien Nikoloz Basilashvili en trois sets (4-6, 6-4, 65-7) après avoir servi pour le match dans le troisième set (avec deux balles de match à la clé) et mené 5-2 dans le tie-break. Il vainc ensuite facilement le qualifié Frances Tiafoe en trois sets, avant de faire un match épique, physique et à suspense contre le 9e mondial, Rafael Nadal (6-4, 3-6, 7-65, 3-6, 2-6). En battant au deuxième tour le 13e mondial, Marin Čilić (7-64, 7-61) en près de deux heures[8] et son compatriote Michael Berrer dans un match dense de 2 h 43 (62-7, 6-2, 7-5)[9], mais perd en près de deux heures face au Français Paul-Henri Mathieu (611-7, 5-7) en demi sans démériter[10]. Alexander Zverev est un joueur de tennis allemand. Il bat tout d'abord difficilement Daniil Medvedev au premier tour (6-4, 1-6, 7-65) en près de 2 h 15 de jeu, s'offrant sa 200e victoire sur le circuit[74]. Source : (en) Classements de Alexander Zverev sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis. Qualifiés pour la finale, les Allemands s'inclinent lors du double face à Belinda Bencic et Roger Federer, après qu'il a perdu son simple contre Roger Federer plus tôt (7-64, 0-6, 2-6). Le 17 mai, il remporte son deuxième tournoi Challenger (en deux finales disputées) au Heilbronner Neckarcup à Heilbronn sur terre battue en battant l'Argentin Guido Pella (6-1, 7-67)[7]. Attention, le palmarès de Dominik Koepfer est basé sur les données présentes sur Les-Sports.info qui peuvent être incomplètes. Son point fort pourrait être la fulgurance de son revers à deux mains qui impressionne le plus Richard Gasquet[141] ou son coup droit lourd et bombé. Gains des prix remportés : 4,3 millions de dollars. Il joue sa 16e finale à 21 ans à peine contre l'imprévisible Nick Kyrgios qui a éliminé Rafael Nadal, Stanislas Wawrinka et John Isner. Peu de temps après, il atteint les demi-finales du tournoi d'Acapulco, où il est éliminé par l'Argentin Juan Martín del Potro (4-6, 2-6), futur vainqueur[73]. Il bat ensuite Borna Ćorić et Pablo Carreño Busta pour se qualifier pour sa première finale en Grand Chelem. Mi-avril, il commence sa saison sur terre battue au Masters de Monte-Carlo où il échoue en huitièmes de finale face au maître des lieux Rafael Nadal (1-6, 1-6). Il affronte au premier tour le serveur Australien Sam Groth (69e mondial) qu'il bat 7-5, 65-7, 6-4 dans un match de deux heures et trente minutes[6]. Son gain de carrière qui s’élève à 135 millions de dollars le place 9 millions de dollars devant Federer. Le partenariat de Djokovic avec Lacoste est l’un des accords les plus lucratif du tennis. Il s'incline au second tour contre le Croate Borna Ćorić, (6-3, 5-7, 61-7, 64-7) trop crispé commettant 60 fautes directes pour 43 coups gagnants et ne convertissant qu'une seule balle de break sur 11 possibles[61]. Après une contre-performance à Barcelone en huitièmes de finale face à Chung Hyeon en deux sets, il s'aligne à Munich en tant que tête de série no 3. Il devient le plus jeune joueur à se qualifier depuis Juan Martín del Potro en 2008. En 2015, il se qualifie pour le tableau principal à Miami, la première fois de sa jeune carrière dans la catégorie Masters 1000. Il remporte sa demi-finale contre le no 3 mondial, Roger Federer (7-5, 7-65) pour se qualifier pour la finale où il retrouve Novak Djokovic. Il fait parler de lui pour la première fois sur le circuit professionnel ATP au tournoi de Hambourg en juillet, où il bénéficie d'une wild card (invitation). Il entre ensuite dans le tableau principal de l'Open d'Australie en tant que tête de série no 7. Mais l’argent gagné hors du court est encore plus conséquent pour Federer, Djokovic et Nadal, s’élevant à un total de 1,2 milliards de dollars au cours de leur carrière, provenant de sponsors et de cachets. Son portefeuille de sponsors est unique dans le milieu du sport, avec une dizaine de partenaires le rémunérant ensemble à plus de 60 millions de dollars par an, bien plus que d’autres icônes mondiales du sport telles que Tiger Woods, LeBron James et Cristiano Ronaldo. Il s'incline toutefois en finale contre son compatriote Florian Mayer, dans un match accroché (2-6, 7-5, 3-6) laissant une autre occasion de remporter un titre[18]. En seizième de finale, il bat le Britannique Cameron Norrie (7-64, 6-4) puis prend sa revanche sur le Géorgien Nikoloz Basilashvili (7-5, 5-7, 7-65) après avoir sauvé une balle de match. Il participe ensuite au tournoi de Roland-Garros et y atteint pour la première fois le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem en battant les Français Pierre-Hugues Herbert et Stéphane Robert. Le tennisman allemand Alexander Zverev est accusé de violences domestiques par son ancienne compagne. Il déçoit cependant à Toronto en perdant en deux manches dès le premier tour contre Lu Yen-hsun. Il est dès lors propulsé au rang de favori pour l'US Open alors 6e mondial[60], mais déçoit à nouveau en Grand Chelem. Sa dernière victoire est le tournoi d'Ikley 2019. Il attaque ensuite la tournée sur herbe au tournoi de Halle, où il parvient en finale après des victoires sur Viktor Troicki, Benjamin Becker, Márcos Baghdatís et surtout Roger Federer en demi-finale (7-64, 5-7, 6-3). Il prend rapidement le dessus sur le Britannique Cameron Norrie, 64e mondial, toujours en deux sets (7-60, 6-3). Puis il passe David Ferrer (2-6, 6-2, 6-4), Nick Kyrgios (6-4, 6-4) en huitièmes de finale et Borna Ćorić en 1 h 24 sur le même score pour arriver en demi-finale[75]. Il retombe dans ses travers dès le second tour où, après avoir mené deux sets à rien, est incapable de « tuer » le match et se voit pousser à disputer un cinquième set par Jérémy Chardy (7-65, 6-4, 5-7, 66-7, 6-1). Stephens a récemment annoncé ses fiançailles avec la star du football Jozy Altidore. En mal de confiance et de matches, il s'inscrit au dernier moment[127] à l'Open de Suisse, un ATP 250. En plus d’Adidas, la professionnelle allemande a également renouvelé des partenariats avec SAP, Generali et NetJets depuis Wimbledon et a récemment conclu un nouvel accord avec la marque Head & Shoulders de Procter & Gamble. Tous les résultats sportifs en temps réel. Le prochain défi de Williams est de s’attaquer à l’investissement en capital-risque, axé principalement sur les entreprises dirigées par des femmes ou des personnes de couleur. Il bat ce dernier, no 2 mondial (6-4, 6-3) en 1 h 20 dans un match à sens unique, où son adversaire ne montrera aucune rébellion[36]. Enfin, il décroche la dernière place pour les demi-finales en sortant Isner (7-65, 6-3) en 1 h 21[114]. Gains des prix remportés : 9 millions de dollars. Il bat Kevin Anderson, Brandon Nakashima, Adrian Mannarino et Alejandro Davidovich Fokina pour se hisser pour la première fois en quarts de finale à New York. Son début de saison est compliqué pour 2019 : il sort au deuxième tour lors du championnat de Roland-Garros. face au Slovaque Martin Kližan, tombeur de son frère Mischa. Il bat le Suisse alors 3e mondial, certes diminué par une blessure au dos (6-3, 6-4) en seulement 1 h 08 de jeu, pour remporter son second tournoi Masters 1000[56]. Mais fatigué par son match de la veille, perd contre Gaël Monfils (64-7, 3-6) en deux manches. Les Trois Grands sont un bon pari, ayant à leur actif 53 des 63 chelems depuis le début de l’année 2004, dont les 11 derniers. Puis au Masters de Miami, il réalise une belle semaine en atteignant sa troisième finale de Masters 1000 en carrière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En huitième de finale, il défait l'Italien 12e mondial Fabio Fognini, récent vainqueur du Masters de Monte-Carlo et tête de série no 9, en quatre sets (3-6, 6-2, 6-2, 7-65). Le plus important d’entre eux a été conclu avec Nike, et avait été bouclé juste avant notre date limite du 1er juin et dont la valeur annuelle est estimée à 10 millions de dollars. Au Masters de Shanghai, il bat John Isner (6-4, 6-2), puis le Croate Marin Čilić 11e mondial (3-6, 6-3, 6-2). Alexander Zverev. Pour son entrée en lice, il bat Marin Čilić (6-4, 3-6, 6-4) après 2 h 05 de jeu lors d'un match moyen où il réalise 41 fautes directes[67]. Gains des prix remportés : 20,6 millions de dollars. En demi-finale, il surprend en battant le 9e mondial Tomáš Berdych, une fois de plus en 2 sets (6-4, 6-4)[20]. Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Ses autres sponsors comprennent Yonex, Porsche, Rolex et Lavazza. Il participe au tournoi de Saint-Pétersbourg fin septembre et se défait au premier tour du prometteur Karen Khachanov (7-63, 6-4) puis de Daniil Medvedev en deux sets également (6-3, 7-5). Le 9 mars, exempté du premier tour au Masters 1000 d'Indian Wells, il commence le tournoi en gagnant facilement (6-3, 2-0 ab.) Il commence ensuite à jouer sur le circuit professionnel. Premier titre ATP et intégration du top 30, 2017. Après un match indécis se réglant au service, l'Allemand craque dans les moments importants dans les second et troisième sets contre l'Américain tête de série numéro 14, John Isner (7-64, 4-6, 4-6) après deux heures et demie de jeu[77]. En plus de son partenariat retentissant avec Uniqlo, Federer a ajouté à sa liste un accord multimillionnaire avec Rimowa l’année dernière. Le 7e joueur mondial nie les faits reprochés. Il améliore son classement et intègre pour la première fois le top 20. Du 21 au 23 septembre, il participe à la Laver Cup pour la 2e année dans l'équipe Europe. Né en … Au troisième tour, il doit encore s'employer cinq sets pour venir à bout du Serbe 35e mondial[128] et tête de série no 30 Dušan Lajović (6-4, 6-2, 4-6, 1-6, 6-2). Le tennis est le seul sport majeur dans lequel les femmes et les hommes se situent dans la même tranche de revenus. Il s'adjuge contre un autre compatriote, Philipp Kohlschreiber (6-3, 6-3), le 7e titre de sa carrière et le premier de l'année[83]. Malgré la défaite, Zverev a montré de bonnes choses pour battre Nadal sur terre battue et son parcours lui permet de prendre la 1re place à la Race[94]. Pour le dernier Majeur de l'année, à l'US Open, en tant que tête de série no 6, il remporte difficilement son premier tour contre le Moldave Radu Albot (6-1, 6-3, 3-6, 4-6, 6-2)[134] puis son second match face à l'Américain Frances Tiafoe (6-3, 3-6, 6-2, 2-6, 6-3). Il a remporté trois tournois Masters 1000 : à Rome et à Montréal en 2017 en battant respectivement en finale Novak Djokovic et Roger Federer, puis à Madrid en 2018 contre Dominic Thiem, ainsi que les Masters 2018, en battant Novak Djokovic, numéro 1 mondial, en finale après avoir sorti Roger Federer en demi-finale. En finale, il se fait surclasser en 53 minutes (1-6, 3-6), par le Suisse Roger Federer qui remporte le tournoi pour la 9e fois[46]. En mars au Masters d'Indian Wells, il déçoit en s'inclinant d'entrée (5-7, 7-5, 4-6) contre João Sousa. La saison sur gazon est un échec pour Zverev qui s'incline sèchement (1-6, 4-6) à Halle contre Borna Ćorić et au 3e tour de Wimbledon contre le qualifié Ernests Gulbis (62-7, 6-4, 7-5, 3-6, 0-6)[101]. À Wimbledon, Alexander se qualifie pour la première fois en seconde semaine d'un Grand Chelem, en battant facilement Evgeny Donskoy, Frances Tiafoe et le qualifié Sebastian Ofner sans perdre de set. Il rejoint l'équipe Europe à Genève, du 20 au 22 septembre, pour disputer la Laver Cup. Alexander Zverev est un attaquant de fond de court qui pratique un jeu agressif construit autour d'un service puissant : première balle aux alentours de 220 km/h, seconde qui se voit souvent chronométrée à 190 km/h. Au Masters 1000 de Rome, tête de série no 3, il est exempté de premier tour et joue contre l'invité italien Matteo Berrettini, 39e mondial. Alexander annonce également son association avec Juan Carlos Ferrero où ils vont préparer la tournée américaine qui va aboutir sur le dernier Grand Chelem de l'année[48]. Seuls Bernard Tomic, Richard Gasquet, Rafael Nadal, Juan Martín del Potro et Novak Djokovic ont gagné leur premier titre Challenger étant plus jeune que lui[2]. Elle a ajouté à sa liste des partenariats avec Pampers, Axa Financial et General Mills. Face à Milos Raonic, il s'incline (6-4, 5-7, 6-4, 5-7, 1-6), manquant un autre rendez vous contre le Suisse[47]. Il enchaîne au tournoi ATP 500 de Halle où il bat le Néerlandais Robin Haase (6-4, 7-5) puis se défait facilement de l'Américain Steve Johnson (6-3, 7-5) pour atteindre les quarts de finale où il s'incline en trois sets (6-3, 1-6, 63-7) contre le Belge David Goffin après avoir eu deux balles de match[130] à 5-4 dans le troisième set. Son parcours s'arrête cependant ici puisqu'il subit la loi de ce dernier, en s'inclinant 0-6, 1-6 en moins d'une heure. Puis, il a l'occasion de se qualifier pour les demi-finales, mais s'incline face à Jack Sock (4-6, 6-1, 4-6) en 1 h 53 lors du match décisif de la phase de poules et termine 3e de sa poule[69]. La semaine suivante lors du Masters de Madrid, il vainc pour son entrée en lice Evgeny Donskoy (6-2, 7-5), élimine ensuite au second tour Leonardo Mayer (6-4, 6-2), et prend sa revanche sur le 9e mondial, John Isner (6-4, 7-5) qui l'avait battu en finale de Miami[84]. Il vainc ensuite le 6e mondial, Milos Raonic (7-64, 6-1) en une heure et demie de jeu après un premier set accroché et indécis, s'offrant sa première demi-finale en Masters 1000 face au grand serveur John Isner[33]. En mars au Masters d'Indian Wells, il bat Ivan Dodig en trois manches, puis les têtes de série no 23 Grigor Dimitrov (6-4, 3-6, 7-5) et no 16 Gilles Simon (6-2, 6-2), pour se qualifier pour la première fois en huitièmes de finale d'un tournoi Masters 1000[12]. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Pour son entrée en lice, il réalise une contre-performance[123] et s'incline (6-3, 5-7, 65-7) face au Chilien Nicolás Jarry après avoir eu une balle de match dans le troisième set, et mené 3-0 dans le tie-break. Titre à Genève, finale à Acapulco et Shanghaï, 1/4 de finale à Roland et 1/2 finale au Masters, 2020. Le double mixte départage les deux équipes et l'Allemagne s'incline finalement malgré deux balles de titre. À Roland-Garros, au vu de ses récentes performances, il est désigné comme un des outsiders[40] mais s'incline au premier tour contre Fernando Verdasco (4-6, 6-3, 4-6, 2-6), le coupeur de tête[41]. Fin juillet, il intègre le tournoi ATP 500 de Hambourg. Voici ci-dessous le top 10 complet : Gains des prix remportés : 4,1 millions de dollars. L’Espagnol est l’un des plus gros draineurs du tennis et peut coûter plus d’un million de dollars de cachets par match. Au terme d'un match interrompu par la pluie, il finit par s'incliner (1-6, 6-1, 3-6) alors qu'il menait 3-1 dans la dernière manche au bout de 2 h 09 de jeu[93]. Il ne perd ainsi pas le moindre set pendant ces 3 matchs. Toujours préoccupé par des problèmes personnels[124], il livre un match inégal, et malgré deux balles de match dans le dernier set à 5-4, il lâche prise (4-6, 7-5, 5-7). N.B. Alexander Zverev continue son parcours en battant coup sur coup Mikhail Youzhny (7-5, 7-5), ce dernier étant 19e au classement, ainsi que le Colombien Santiago Giraldo (6-4, 7-66) pourtant redoutable sur terre battue. Federer est le joueur de tennis le mieux payé pour la 14ème année consécutive, ayant reçu 93,4 millions de dollars de prix, sponsors et cachets dans les 12 mois ayant précédé le 1er juin. Ses sponsors – Asahi, NTT, Japan Airlines, Lixil, Procter & Gamble, et Nissin – sont tous des partenaires olympiques officiels. Il est actuellement 92ème du Classement Technique ATP. En février, il remporte son deuxième tournoi à l'Open Sud de France, s'imposant en finale face à Richard Gasquet 22e mondial (7-64, 6-3) en une heure et demie[25], et ayant battu au tour précédent un autre Français, le 14e mondial Jo-Wilfried Tsonga (66-7, 6-2, 6-4) en 2 h 20[26]. Tennis : Top 10 Des Joueurs Les Mieux Payés En 2019, Rafael Nadal : Les Chiffre Fous Qui Résument Sa Carrière | Forbes France, Les Footballeurs Les Mieux Payés Au Monde En 2020, Lionel Messi En Piste Pour Devenir Le Sportif Le Plus Riche Du Monde, Les Clubs Sportifs Les Plus Riches Du Monde En 2020, Des dossiers et analyses exclusifs sur des stratégies d'entreprises, Des témoignages et interviews de stars de l'entrepreneuriat, Nos classements de femmes et hommes d'affaires. Après le match en conférence, il explique qu'il ne pouvait plus bouger et ne pouvait pas défendre pleinement ses chances[100]. Il est le fils du joueur russe Alexander Zverev Sr. né en 1960, et le frère cadet de Mischa Zverev né en 1987, également joueur de tennis professionnel[1]. Gains des prix remportés : 5,3 millions de dollars. Grâce à cette victoire, il se qualifie officiellement pour les Masters de Londres après Nadal et Federer[64]. Début octobre, il s'aligne au tournoi ATP 500 de Pékin. Gains des prix remportés : 8,3 millions de dollars. Il perd son unique match de double avec Roger Federer (6-4, 62-7, [9-11]) face à la paire américaine John Isner/Jack Sock mais gagne ses deux matchs de simple contre John Isner à nouveau (3-6, 7-66, [10-7]) dans un match accroché et Kevin Anderson (63-7, 7-5, [10-7]), pour finalement permettre à son équipe de remporter la Coupe 13 à 8[107]. Ce top 10 a collectivement gagné 312 millions de dollars, soit une augmentation de 23 % depuis l’année dernière, une somme alimentée par Federer, Djokovic et Naomi Osaka. La semaine suivante, au Masters de Rome, Alexander réalise une grosse semaine en battant Kevin Anderson (6-4, 4-6, 6-4) au premier tour dans un match compliqué, puis Viktor Troicki et Fabio Fognini, tombeur d'Andy Murray, assez facilement en deux manches[32]. Il se qualifie pour sa première finale de Masters 1000 en carrière, et devient le plus jeune finaliste d'un tournoi de cette catégorie depuis Novak Djokovic à Indian Wells en 2007[35]. En huitièmes de finale, il fait un gros match pour s'imposer face au Polonais Hubert Hurkacz, issu des qualifications (3-6, 6-4, 6-4) et accéder aux quarts de finale. En mai, il atteint sa première finale sur le circuit ATP au tournoi de Nice en battant le 18e mondial Gilles Simon (6-3, 65-7, 7-61) en quarts de finale après trois heures de combat et avoir effacé deux balles de match (et le battant pour la troisième fois consécutive)[14], puis João Sousa (6-4, 4-6, 6-2) en demi-finale en 2 h 14[15]. Il se fait communément appeler Sascha (forme allemande de Sacha, diminutif d'Alexandre en russe). Sa tournée en salle est infructueuse avec un quart à l'Open de Vienne et une défaite d'entrée au Masters de Paris-Bercy. Il déroule ensuite pour atteindre la finale en battant Daniil Medvedev (6-2, 6-4) et le no 9 mondial, Kei Nishikori (6-3, 6-4) en demie[49]. De retour officiellement sur les courts pour la tournée asiatique, il dispute d'abord l'Open de Shenzhen où il s'extirpe du piège Steve Darcis (4-6, 7-65, 7-65) après avoir été malmené durant toute la rencontre. En 2013, après avoir remporté le Trofeo Bonfiglio, il parvient en finale du simple garçons de Roland-Garros, s'inclinant seulement contre Cristian Garín, puis en demi-finale de l'US Open junior. Le 22 octobre, tête de série no 2, il affronte au premier tour de l'Open de Bâle l'Américain Taylor Fritz et perd en deux sets (67-7, 4-6), ce qui compromet[137] sa participation au Masters de Londres. Federer a eu 38 ans ce mois-ci, et le temps le rattrapera à un moment ou à un autre, mais la marque japonaise de vêtements Uniqlo a déjà parié 300 millions de dollars que Roger Federer continuera à faire écho dans le cœur des fans bien après avoir reposé sa raquette. La dernière modification de cette page a été faite le 17 novembre 2020 à 04:17. L’Allemand de 22 ans est une étoile montante de l’ATP Tour et possède 11 titres de carrière, dont les finales de fin d’année 2018 de l’ATP, qui valaient 2,5 millions de dollars de prix en argent. En quart de finale, il cède devant le Russe Karen Khachanov en deux sets (4-6, 4-6). Au tour suivant, souffrant d'un virus[120], il est éliminé par l'Allemand Jan-Lennard Struff, 55e mondial (3-6, 1-6). En double avec son frère Mischa, ils se qualifient pour la finale mais perdent (5-7, 64-7) face à Mate Pavić et Michael Venus. Et devient le premier joueur des années 1990 à remporter un Masters 1000[37],[38]. Son seul doublé demeure donc celui de février 2017, à l'Open de Montpellier. Il arrive à contrer les services de l'Américain et s'impose (6-4, 65-7, 6-1) en presque deux heures de jeu[34]. Gains des prix remportés : 4,2 millions de dollars. À Wimbledon, il passe son premier tour facilement, avant d'éprouver plus de difficultés face à Mikhail Youzhny qu'il bat en cinq manches, pour échouer au troisième tour contre Tomáš Berdych, en quatre manches (3-6, 4-6, 6-4, 1-6), fatigué de son match précédent. Gains des prix remportés : 6,2 millions de dollars. Après la suspension du circuit ATP à cause de la pandémie de Covid-19, Alexander Zverev participe au Masters de Cincinnati où il est éliminé dès son entrée en lice par Andy Murray qui revient après une opération. Il bat d'abord l'Italien Marco Cecchinato en trois sets, puis Egor Gerasimov, Fernando Verdasco et Andrey Rublev, tête de série no 17, sans concéder de set, pour atteindre les quarts de finale. À Wimbledon, il s'incline au premier tour face au Tchèque Jiří Veselý à la surprise générale (6-4, 3-6, 2-6, 5-7)[131] invoquant une nouvelle fois de graves problèmes personnels[132]. Il remporte le titre en 1 h 10 (6-4, 6-4) contre le grand serveur Kevin Anderson, remportant son 4e titre de l'année et son premier ATP 500[50]. Semi-finals; 4 mar; Olympique Lyonnais 1 5 PSG. Puis dans un match à suspense et intense, il se qualifie pour le dernier carré en passant le Français Richard Gasquet (4-6, 6-2, 7-5) après 2 h 39 d'effort[79],[80]. Une semaine après, il doit défendre son titre au tournoi de Munich. Le 1er mai, il commence le tournoi de Munich où il doit défendre son titre. Cliquez sur une année pour agrandir / réduire, Titre : 0 Finale : 0 Bilan : 17 Victoires / 12 Défaites, Titre : 1 (Ikley)Finale : 1 (Aptos)Bilan : 37 Victoires / 26 Défaites, Titre : 0 Finale : 0 Bilan : 6 Victoires / 5 Défaites, Titre : 0 Finale : 0 Bilan : 1 Victoire / 2 Défaites. N.B. Il écarte d'abord difficilement ses deux premiers adversaires Jordan Thompson (4-6, 6-3, 7-65) et Tennys Sandgren (7-5, 7-5). Tête de série no 3 au Masters 1000 de Madrid et tenant du titre, exempté de premier tour, il bat pour son entrée en lice David Ferrer en deux petits sets (6-4, 6-1), prenant sa revanche sur Indian Wells, et le mettant de facto à la retraite[125]. Tout cela grâce à la longue présence de Federer au sommet – ses titres de Chelem s’étalant sur 15 ans – et le nombre important de fans de tennis, qui dépensent beaucoup en équipement, vêtements, voitures, montres et services financiers. Puis au Masters de Shanghai, il passe en deux sets l'homme en forme du moment, Nikoloz Basilashvili (7-5, 6-4), puis Alex De Minaur (6-4, 6-1) et la tête de série numéro 11, Kyle Edmund (6-4, 6-4) pour atteindre les demi-finales après 1 h 12 de jeu[108]. La professionnelle roumaine compte Nike, Wilson, Mercedes-Benz et Hublot parmi ses sponsors. Il s'incline pour la première fois en finale de Masters 1000 après avoir loupé beaucoup d'occasions dans la deuxième manche[78]. Au deuxième tour, il se défait plus facilement du jeune Suédois 148e mondial[128] Mikael Ymer en trois sets (6-1, 6-3, 7-63). La semaine suivante à Rotterdam, il se qualifie jusqu'en quart de finale en battant Vasek Pospisil en deux sets et le 15e mondial, Gilles Simon (7-5, 3-6, 7-64) en trois heures d'un match intense[11]. Le 7 juin, il annonce sa participation au tournoi de Stuttgart, un ATP 250 sur gazon, où il bénéficie d'une wild card[129]. À l'issue du tournoi, il remonte néanmoins à la 3e place au classement ATP, profitant de l'élimination précoce de Roger Federer. Naomi Osaka verra son nombre de sponsors grimper grâce à sa signature d’une série de partenariats depuis sa victoire de l’US Open 2018.

tennisman allemand 2019

Incendio Harry Potter Hogwarts Mystery, Diagnostique Autisme Adulte, Combien De Temps Met Une Poule Pour Pondre Un Oeuf, Coucou De Malines Caractéristiques, Salaire Net Monaco, Test Autisme En Ligne, Master Maintenance Industrielle, Piercing Madonna Diamant,